Skip to content

La charente maritime

La Charente-Maritime, l’un des départements les plus attractifs de la France

La Charente-Maritime, située sur le littoral atlantique entre la Vendée et la Gironde, anciennement rattachée à la région Poitou-Charentes, fait aujourd’hui partie de la Nouvelle-Aquitaine. Notre département dispose d’une vaste façade maritime et d’une large ouverture sur l’estuaire de la Gironde, le plus grand d’Europe.

Une région riche en découvertes
Des conditions climatiques agréables, un patrimoine architectural et environnemental préservé, une vie culturelle animée et diversifiée, le tout conjugué à la grande attractivité du littoral et de ses îles font de la Charente-Maritime la 2ème destination touristique estivale de la France (après la Côte d’Azur) et le premier département touristique du littoral atlantique français.

© Perrine BELIN / CMT
© Cécile TRIBALLIER / CMT

Un climat idéal
La Charente-Maritime est, avec la Gironde, le département de la côte Ouest les plus ensoleillés de France. Pour la Ville de La Rochelle, l’ensoleillement annuel est proche des 2100 h ! Que demander de mieux pour passer vos vacances au bord de la mer !!! Le climat océanique offre des hivers doux et des étés tempérés ce qui fait de notre département une destination des plus convoitées par les français mais aussi les étrangers.

Des mensurations de rêve !
La Charente-Maritime s’étire en longueur sur 6864 km2. Elle est limitrophe à cinq départements (Charente, Vendée, Gironde, Deux-Sèvres et Dordogne). Sa façade atlantique fait rêver avec ses 463 km de littoral, dont 230 km sur les seul es îles. L’île d’Oléron, l’île de Ré, l’île d’Aix face à Fort Boyard, et l’île Madame contribuent à son charme. On récence quelques 150 plages. Alors, ne vous étonnez pas si vous n’êtes pas seul allongé sur le sable car 90% des visiteurs ont choisi cette destination principalement pour les attraits du littoral !

© Alison BOISSARD / CMT

Un patrimoine historique et naturel exceptionnel
Dans un autre registre, la Charente-Maritime se distingue aussi par ses 6 sites classés au Patrimoine de l’Unesco : la citadelle de Saint-Martin de Ré, la basilique Saint-Eutrope à Saintes, l’église Saint-Pierre d’Aulnay, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l’Abbaye Royale de Saint-Jean d’Angély et l’Hôpital des Pèlerins de Pons. Elle comptabilise également 5 villages classés « Plus beaux villages de France » : Talmont-sur-Gironde, Mornac-sur-Seudre, Brouage, La Flotte et Ars en Ré et ses salines ainsi que 3 Petites Cités de Caractère® : Talmont sur Gironde, Saint-Sauvant et Saint Savinien sur Charente.

© Stéphanie NADOUCE / CMT
© Perrine BELIN / CMT

Une quantité innombrable d’édifices romans, des châteaux, des abbayes, des sites naturels, des sites archéologiques…font aussi la richesse de notre territoire.

Le département compte également une quinzaine de pôles-nature donc la réserve Naturelle de Moëze-Oléron, un parc naturel interrégional, le Marais Poitevin (lequel s’étend également sur les départements de la Vendée et des Deux-Sèvres), et une réserve ornithologique, la réserve naturelle du Marais d’Yves. De nombreux oiseaux migrateurs font escale dans notre région. On observe de nombreuses cigognes qui ont élu domicile depuis une vingtaine d’année par chez nous, plus de 600 couples ont été identifiés.

© Claire VAURIGAUD / CMT
© Stéphanie NADOUCE / CMT

Le département compte également une quinzaine de pôles-nature donc la réserve Naturelle de Moëze-Oléron, un parc naturel interrégional, le Marais Poitevin (lequel s’étend également sur les départements de la Vendée et des Deux-Sèvres), et une réserve ornithologique, la réserve naturelle du Marais d’Yves. De nombreux oiseaux migrateurs font escale dans notre région. On observe de nombreuses cigognes qui ont élu domicile depuis une vingtaine d’année par chez nous, plus de 600 couples ont été identifiés.

Thermalisme et Thalassothérapie

© Stéphanie NADOUCE / CMT
© Stéphanie NADOUCE / CMT

La richesse du tourisme de la Charente-Maritime réside également dans sa multitude d’activités qui ne s’appuient pas exclusivement sur le littoral. Ainsi, le tourisme de santé est en plein essor grâce au développement du thermalisme (stations thermales de Rochefort, Jonzac et Saujon), du thermo-ludisme et de la balnéothérapie.

Ouverte sur l’océan, la Charente Maritime dispose de plusieurs centres de thalassothérapie dont notamment celle d’Oléron situé à Saint-Trojan-Les-Bains à la pointe sud de l’Ile. D’autres centres s’égrènent le long du littoral notamment à Châtelaillon-Plage, Royan sur l’Ile de Ré (3 centres).

© Laurie ALVAREZ / CMT
La gastronomie
©EJL
©EJL

La première chose qui nous vient à l’esprit ce sont les huîtres bien entendu, du bassin Marennes Oléron et de l’ensemble des exploitations de la Charente-Maritime ! Ce coquillage est cultivé depuis toujours sur notre littoral, il porte en lui la richesse et la diversité des hommes et des femmes qui la font grandir par leurs gestes ancestraux. Un savoir qui se transmet de génération en génération, une passion qui se partage, et qui offre une huitre exceptionnelle. De pleine mer ou affinée en claire, l’huitre de Charente-Maritime a un goût unique, elle est le reflet de chaque ostréiculteur.

© Cécile TRIBALLIER / CMT
©EJL

Le département est aussi un producteur de moules, notamment avec la culture traditionnelle sur bouchots. Ces pieux de chêne ou de châtaignier enfoncés dans la vase sur le littoral attirent les moules à chaque marée et deviennent leur pilier de vie. Elles y grandissent pour ensuite être ramassées. La Charente-Maritime, premier département mitycole de France, concentre sa production dans la baie de l’Aiguillon et la baie d’Yves mais aussi sur les îles de Ré et Oléron ! Dans le 17, les moules se dégustent en marinière mais aussi en mouclade et surtout en éclade (ou églade), procédé de cuisson à la flamme typique et spectaculaire offrant une saveur incomparable aux coquillages.
La mer nous offre une multitude de produits que l’on apprécie beaucoup dans nos assiettes : crevettes, bulots, langoustines, homards, coquilles Saint-Jacques… ainsi que de nombreuses espèces de poissons.

© Claire VAURIGAUD / CMT
© Perrine BELIN / CMT
Côté terre, les charentais sont amateurs de « cagouilles » entendez par là les escargots, les petits gris comme on les surnomme, dégustés à la persillade, en sauce ou braisés. On ne présente plus le melon charentais, cette variété bien connue est surtout cultivée dans l’arrière-pays royannais et le pays d’Aunis. Les vignes occupent également une bonne partie des terres cultivés du département pour la production de vins de pays mais aussi du Pineau des Charentes et du Cognac, cette eau-de-vie de vin à la renommée mondiale. Les gourmands connaissent aussi la fameuse galette charentaise si caractéristique. Le département est aussi producteur de sel et de fleur de sel, des marais salants sont surtout présents sur les îles du pertuis charentais.
© Alison BOISSARD / CMT
© Stéphanie NADOUCE / CMT

Mobil-home DUO

2 personnes

17 m2

1 chambre

Idéal pour 1 ou 2 personnes, le mobil-home « Duo » dispose d’une seule chambre ainsi que tout le confort idéal pour un séjour cosy.

Equipements

Nous vous informons que par mesures sanitaires, suite au coronavirus, couettes et oreillers ne seront pas fournis.

Réservation en ligne